Blue Flower

 (Lettre du CIDIF n° 30-31 -octobre 2004-  page 43)

 

Soucé Antoine PITCHAYA, passeur de cultures.

 

Soucé Antoine Pitchaya est un témoin vivant d’une double culture parfaitement assumée. Né à Pondichéry où il a fait ses études secondaires, il a suivi des études de Sciences politiques à l’université de Genève, à la London Shool of Economics et à l’université d’Aix-Marseille, des études de Lettres à la Sorbonne et de Langues et Civilisations indiennes à Madras. Il a étudié la philosophie indienne à Pondichéry..

Après avoir enseigné le français, langue étrangère, au Centre culturel français et à l’Alliance française de Calcutta dont il a occupé les fonctions de secrétaire, il a poursuivi sa carrière à l’université de la Réunion où il a enseigné, dans le cadre de l’Institut de Linguistique et d’Anthropologie, l’anglais, le hindi et la civilisation indienne. Il partage son temps entre différentes parties du monde, mais il est toujours fidèle à Pondichéry et à la Réunion.

Soucé Antoine Pitchaya met avec bonheur ses dons de pédagogue et de vulgarisateur au service de ses étudiants et de ses auditeurs à qui il sait communiquer ses vastes connaissances. Dans la presse indienne, il présente les auteurs français, de Molière à Sartre et Malraux, dans les revues françaises il présente l’Inde sous ses différents aspects.

Son éclectisme intellectuel lui permet d’aborder des domaines à la fois larges et différents comme le montrent les deux documents que nous publions ci-après : un article sur les Sciences dans la pensée indienne et une causerie devant des étudiants sur le Vedanta.

Sa curiosité inlassable dans des domaines divers et ses vastes connaissances font de Soucé Antoine Pitchaya un passeur entre les deux cultures française et indienne. Il nous en donne la preuve ici. Et dans cette même Lettre, nous le retrouvons comme lecteur et présentateur d’un Leconte de Lisle « hindou »[1]. ,



[1] Voir la partie Notes de lecture.