Blue Flower


La Russie en tête sur le marché du nucléaire en Inde
 
 
 
 

A l’occasion de la visite du Premier ministre indien à Moscou, les deux pays viennent de signer un nouvel accord de coopération dans le domaine du nucléaire civil.La Russie espère obtenir à terme des contrats d'une valeur de plusieurs dizaines de milliards d'euros.

La Russie est déjà présente en Inde dans le domaine du nucléaire civil avec deux réacteurs. Mais elle espère bien développer sa coopération, l'objectif étant de travailler rapidement sur un troisième site.

Le patron de l'agence atomique russe Rosatom voit très grand. Il évoque la fabrication d'une vingtaine de nouveaux réacteurs. Le contrat total pourrait porter sur plusieurs dizaines de milliards de dollars.

Mais côté indien, on se montre beaucoup plus prudent. À ce stade, il est plus modestement question de la construction à venir de quatre réacteurs par l'agence atomique russe.

Le nouvel accord de coopération va au-delà de la fourniture de réacteurs. Il concerne également la recherche et le développement. Le chef du gouvernement indien laisse entendre qu'il facilitera les transferts de technologie. Un argument-clé pour l'obtention d'un marché du nucléaire indien très convoité : les Français, les Américains et les Japonais sont eux aussi sur les rangs.

Mais Moscou mise sur l'ancienneté de ses bonnes relations avec New Delhi et sur une offre globale qui inclut une grande coopération dans le domaine militaire, les Indiens étant traditionnellement de très bons clients pour l'industrie russe de l'armement.