Imprimer
Catégorie : Actualité du C.I.D.I.F

Essais d'avions de combat en Inde pour un contrat de 12 milliards de dollars


L'Inde a commencé lundi à procéder à des essais comparatifs d'avions de combats, dans le cadre d'un appel d'offres lancé auprès des six principaux fabricants mondiaux d'aéronautique, avec, à la clef, un contrat de 12 milliards de dollars, a-t-on appris de source officielle.

La vente de 126 avions de combats à l'armée de l'air indienne, désireuse de se moderniser, constituera le contrat aéronautique le plus lucratif depuis dix ans. Selon les contrôleurs de l'espace aérien, c'est la firme américaine Boeing qui a entamé les démonstrations avec ses appareils F-18 "Superhornet", qui ont évolué dans le ciel de Bengalore, centre indien de l'industrie aéronautique et spatiale.

"Deux F-18 ont effectué deux sorties de 45 minutes chacun", a précisé un contrôleur alors que des experts de l'aviation militaire assistaient à l'exercice.Ces démonstrations devraient se poursuivre pendant un an avant que New Delhi ne fasse son choix parmi les six firmes candidates à la vente, a-t-on appris auprès du ministère de la Défense.

L'avion Rafale du français Dassault Aviation a été réintégré à l'appel d'offres en mai, après en avoir été exclu par New Delhi en avril.

La bataille se joue entre le russe MiG et ses MiG-35 et MiG-29, les américains Boeing, avec le F/A-18E/F Super Hornet, et Lockheed Martin avec le F-16, ainsi qu'entre l'Eurofighter Typhoon européen d'EADS, de BAE Systems et de Finmeccanica et le Gripen du suédois Saab.

 

 AFP, Les Echos, le 18/ août 2009