Imprimer
Catégorie : Actualité du C.I.D.I.F

L'Inde va lancer les essais de son premier sous-marin à propulsion nucléaire


La marine indienne va commencer ce mois-ci des essais en mer de son tout premier sous-marin d'attaque à propulsion nucléaire, rejoignant ainsi le club des grandes puissances dotées de ce type de submersibles.

 

 

"Ce sera le début d'une série d'essais ardus qui dureront plusieurs mois" dans le golfe du Bengale, a indiqué à l'AFP un responsable officiel, sous le couvert de l'anonymat. La mise à l'eau de ce sous-marin de 7.000 tonnes construit en Inde et adapté d'un appareil russe place le géant asiatique aux côtés des membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU (Etats-Unis, Russie, Chine, Grande-Bretagne, France) qui disposent de ce genre de bâtiments.

L'Inde veut se doter d'au moins cinq sous-marins d'attaque à propulsion nucléaire afin de gagner en mobilité et intervenir plus rapidement sur des théâtres d'opération le long de ses milliers de kilomètres de côtes.

La marine indienne avait annoncé en 2007 que son premier submersible à propulsion nucléaire serait prêt cette année pour des essais en mer. L'Inde procède aussi régulièrement à des tirs d'essai de missiles balistiques à capacité nucléaire --pouvant atteindre le Pakistan ou la Chine-- dont deux tirs en 2008 de missiles destinés à être installés un jour sur ce futur sous-marin.

L'Inde, dotée de la bombe atomique, est le premier marché d'armements parmi les pays émergents, avec 50 milliards de dollars de contrats potentiels d'ici à 2018 pour moderniser la quatrième armée du monde en termes d'effectifs. Ses trois premiers fournisseurs sont la Russie, Israël et la France.

A la mi juin, Moscou avait indiqué que le sous-marin nucléaire Nerpa, à bord duquel 20 personnes avaient trouvé la mort en novembre 2008 lors d'essais en mer, serait livré à New Delhi d'ici la fin de l'année.

Le 6 octobre 2005, l'Inde avait signé un contrat avec la France pour la livraison de six sous-marins franco-espagnols Scorpène, accompagnée de la vente de 36 missiles, pour 2,4 milliards d'euros. Un premier submersible, propulsé au diesel, est en construction depuis décembre 2006 dans les chantiers navals de Bombay.

AFP , le 13 juillet 2009, in Aujourd'hui l'Inde