Blue Flower

La vague de chaleur échauffe les esprits à New Delhi


La vague de chaleur qui touche New Delhi et le nord de l’Inde entraîne des pénuries d’eau et des coupures de courant. Mercredi, dans la capitale, des habitants en colère ont caillassé des bus, tandis que l’opposition protestait à l’Assemblée contre l’inefficacité du gouvernement. La canicule devrait se poursuivre encore plusieurs jours.

 

 
 
La vague de chaleur
 

Les coupures de courant et les pénuries d'eau à répétition ont fini par échauffer les esprits, mercredi à New Delhi. A Sangam Vihar, au sud de la capitale, des habitants se sont opposés à la police et ont caillassé quatre bus. Dans ce quartier de constructions illégales, où l'Etat ne fournit pas l'eau courante, les habitants sont descendus dans la rue et se sont énervés quand un responsable local est venu constater la présence de puits non-autorisés. D'autres manifestations contre le manque d'eau ont eu lieu dans les quartiers de Kondli et de Rajbir Nagar

"Puisque l'installation de canalisations est interdite, l'eau est puisée dans les nappes phréatiques", a expliqué un responsable de l'organisme chargé de la distribution d'eau au quotidien The Hindu. "Or leur niveau diminue à cause de la vague de chaleur, et la demande dépasse les capacités."

Prétendant que l'organisme chargé de la distribution d'eau n'a pas anticipé cette situation, le responsable estime que la capitale ne connaîtra pas de situation préoccupante tant que le niveau de la rivière Yamuna, principale fournisseur d'eau avec le barrage de Bhakra, sera suffisant. "La distribution d'eau pose problème essentiellement à cause de l'augmentation continue de la population de la ville", a-t-il ajouté en évoquant l'augmentation des capacités de production ces dernières années.

Mercredi, les députés de l'opposition du Bharatiya Janata Party (BJP, nationaliste hindou) ont voulu porter le débat à l'Assemblée de Delhi lors de la séance des questions au gouvernement. Ils ont quitté la salle pour protester contre ce qu'ils voient comme un manque de sérieux des autorités dans la résolution du problème.

À la pénurie d'eau s'ajoutent des coupures de courant. Mardi et mercredi, les habitants de plusieurs quartiers de la ville ont été privés d'électricité pendant plusieurs heures, en raison de la surconsommation due à la vague de chaleur. Les autorités de la capitale les attribuent à une faible production des usines hydroélectriques et à des pannes dans plusieurs autres alimentant la ville.

La situation devrait persister. Selon la météorologie nationale, des températures de 44° sont prévues pour les prochains jours, soit cinq degrés de plus que la normale. Le retard de trois semaines de la mousson se fait particulièrement ressentir à Delhi et dans les Etats du nord-ouest, importants  producteurs de céréales.

Yann Henaff, Aujourd'hui l'Inde, le 25 juin 2009.