Blue Flower

Le principal parti maoïste n'a plus droit de cité



Le 22 juin, le pouvoir central indien a classé le Parti communiste de l’Inde-Maoïste (PCI-Maoïste) sur la liste des groupes terroristes. La lutte contre les guérillas maoïstes, qui sévissent depuis 1967 dans plusieurs Etats du pays, est la nouvelle priorité sécuritaire du gouvernement. Au Bengale-Occidental (nord-est), où des heurts opposent depuis une semaine forces de l’ordre et maoïstes, le Parti communiste de l’Inde-Marxiste fustige la décision de New Delhi. Il craint de voir les maoïstes se radicaliser davantage.
Hindustan Times, le 23 juin 2009