Blue Flower

 

D’abord considéré comme un traître après l’assassinat de 1948, Nathuram Godse est progressivement réhabilité en Inde, explique « The Guardian ».

 En Inde, de nombreux hindous venerent le meurtrier de Gandhi

En Inde, de nombreux hindous vénèrent le meurtrier de Gandhi 
© Pravin Barnale / The Times of India / The Times of India via AFP

 

Si l'Histoire est écrite par les vainqueurs, elle est, parfois aussi, réécrite par quelques opportunistes. C'est ainsi que, en Inde, une organisation nationaliste, Hindu Mahasabha, réhabilite peu à peu Nathuram Godse, meurtrier de Gandhi, relate The Guardian.

Lorsqu'il abat Gandhi, le 30 janvier 1948, le meurtrier – pendu pour son geste l'année suivante – est membre du Hindu Mahasabha, qui perpétue aujourd'hui son funeste héritage. « Godse a fait la bonne chose en tuant Gandhi », déclare aujourd'hui le secrétaire national de l'organisation, Devendra Pandey. Nathuram Godse, qui considérait que l'Inde devait être exclusivement hindoue, « a agi parce que Gandhi a trahi » le pays, a précisé le patron du Hindu Mahasabha, qui compte aujourd'hui 750 000 membres.

 

« Le BJP a toujours détesté Gandhi »

Et pour promouvoir les idées de l'assassin, l'organisation célèbre chaque année son anniversaire – au mois de mai –, érige régulièrement des statues à son effigie, tente de faire bâtir des temples en son nom. Une ambition rendue possible, notamment, par l'arrivée au pouvoir, en 2014, du Bharatiya Janata Party (BJP), un parti de droite nationaliste.

« En privé, le BJP a toujours détesté et s'est toujours méfié de Gandhi et il y a toujours eu, chez certains de ses membres, une certaine admiration pour Godse », explique l'historien indien Ramachandra Guha. Le meurtrier de Gandhi était d'ailleurs membre du RSS, une organisation culturelle nationaliste hindoue considérée comme une antenne extrémiste du BJP. Le Guardian souligne par ailleurs que parmi les plus éminents membres du RSS figure Narendra Modi, qui n'est autre que le Premier ministre du pays.

Le Point.fr le 18 janvier 2021.