Blue Flower

Rencontre avec le président pakistanais Arif Alvi.

 

Le conseiller d'État chinois et ministre de la Défense Wei Fenghe a rencontré de hauts responsables pakistanais lors de sa visite dans le pays, faisant suite à un voyage d'une journée au Népal. Des observateurs ont indiqué estimer que ces visites des principaux voisins du sud-ouest de la Chine ont une signification pratique pour sauvegarder la sécurité régionale.

M. Wei a rencontré le président pakistanais Arif Alvi et le Premier ministre Imran Khan à Islamabad et a discuté d'un large éventail de sujets, dont la construction du Couloir économique sino-pakistanais (CPEC) et la coopération en matière de défense, a indiqué mardi le compte WeChat du ministère chinois de la Défense.

M. Wei a salué le caractère unique du partenariat stratégique bilatéral qui surmonte « toutes les intempéries » ainsi que l'approfondissement de la coopération et du soutien mutuel sur des questions d'intérêt clé. La Chine est disposée à accroître la confiance mutuelle et la coordination pour élever la relation entre les deux armées, affronter les risques et les défis ensemble, et sauvegarder ensemble la paix et la stabilité régionales, a affirmé M. Wei.

M. Khan a noté que cette visite en pleine période de pandémie soulignait le soutien de l'armée et du gouvernement chinois au Pakistan.

Le ministère de la Défense a fait savoir que M. Wei avait également rencontré le chef d'état-major de l'armée pakistanaise, le général Qamar Javed Bajwa. Les médias pakistanais ont rapporté que les deux hommes avaient discuté de « questions d'intérêt mutuel, de questions de sécurité régionale ainsi que du renforcement de la coopération en matière de défense » et avaient signé un nouveau mémorandum d’entente pour la coopération militaire.

M. Bajwa a remercié la Chine pour son soutien indéfectible au Pakistan sur toutes les questions clés dans les forums régionaux et internationaux. « L'armée pakistanaise apprécie grandement nos relations fraternelles et durables avec la Chine. Nous sommes restés unis tout au long, et nos relations ne seront pas différentes face aux défis futurs », a-t-il déclaré.

Lors de sa visite au Népal, M. Wei a également discuté de la situation internationale et régionale et des relations diplomatiques et militaires bilatérales avec le chef d'état-major du Népal, le général Purna Chandra Thapa.

L'Inde, qui a des différends territoriaux avec le Pakistan, le Népal et la Chine, a prêté une attention particulière à la tournée de M. Wei, la considérant comme un acte de confrontation, alors que les armées de la Chine et de l'Inde se trouvent dans une impasse en raison de conflits frontaliers.

Mais des observateurs chinois ont avancé que l'Inde avait surévalué son importance, notant que la situation internationale et régionale se devait forcément d’être à l'ordre du jour des communications entre les dirigeants militaires Chine-Népal et Chine-Pakistan.

La Chine est un voisin amical du Népal et du Pakistan, et les visites de M. Wei visent à renforcer les relations et à approfondir la coopération ainsi qu’à renforcer la confiance mutuelle militaire, a affirmé mardi Qian Feng, directeur du département de recherche à l'Institut national de stratégie de l'Université Tsinghua.

La Chine, en tant que grande puissance, est appelée à soutenir le Népal et le Pakistan moralement et diplomatiquement. « Cette tournée est un avertissement pour certains « extrémistes anti-chinois en Inde, qui ne réfléchissent pas à leurs propres erreurs mais essaient de semer la discorde avec d'autres pays et de continuer à semer le trouble dans la région », a avancé M. Qian.

Cette tournée fait également partie de la diplomatie de voisinage de la Chine, qui a pu être constatée lors de la dernière tournée du conseiller d'État et ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi. M. Wang s'est rendu en Russie, au Kazakhstan, au Kirghizistan et en Mongolie en septembre. En octobre, il a effectué des visites au Cambodge, en Malaisie, au Laos et en Thaïlande. Puis du 24 au 27 novembre, il s'est rendu au Japon et en Corée du Sud.

Les pays voisins sont une priorité de la diplomatie chinoise, qui est d'une importance particulière en cette année 2020 spéciale, a déclaré M. Qian, évoquant la pandémie de COVID-19.

Les pays voisins sont importants pour que la Chine empêche une résurgence du coronavirus, et les aider à se débarrasser du virus aidera les autres et aidera la Chine elle-même, a indiqué M. Qian.

La Chine fait également face à « l'hostilité et à l'endiguement stratégique de pays comme les États-Unis et l'Australie », a-t-il avancé. Une relation stable avec les pays voisins peut aider la Chine à faire face à un environnement international compliqué, a ajouté M. Qian, citant la participation de M. Wei à la réunion des ministres de la Défense des États membres de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) en Russie comme un autre exemple.

La Russie, le Népal et le Pakistan sont tous des pays amis traditionnels de la Chine.

La situation en Asie du Sud a également subi des changements majeurs, et l'impasse sino-indienne a menacé la sécurité des frontières sud-ouest de la Chine, a-t-il avancé. Selon M. Qian, une relation étroite avec ses voisins du sud-ouest aidera la Chine à maintenir la sécurité régionale, et leur participation à l'initiative de « La Ceinture et la Route » proposée par la Chine souligne leur importance pour faire avancer le cadre de leur coopération face aux changements majeurs de la situation mondiale.

 

Rencontre avec la présidente népalaise Bidhya Devi Bhandari.

 

 

French.china.org  le 2 décembre 2020

 

Le Centre d'informations Internet de Chine 
(
Chinois )中国互联网新闻中心; pinyin: Zhōngguó Hùliánwǎng Xīnwén Zhōngxīn; or 中国网--网上中国 ; Anglais: China Internet Information Center) est un portail web autorisé par la république populaire de Chine.  (Wikipedia)