Blue Flower

Peugeot veut ressusciter sa production en Inde

 

Le constructeur français serait prêt à investir 700 millions d'euros pour reprendre un projet de production en Inde. Mais la concurrence est déjà présente. 



Crédits photo : Le Figaro

 

 

Le constructeur français serait prêt à mettre 700 millions d'euros sur la table pour reprendre un projet d'usine dans l'état de Andhra Pradesh, dans le sud de l'Inde. Ce nouveau site de production aurait une capacité de 100.000 voitures par an. Le projet, encore au stade préliminaire, doit passer devant le conseil d'administration de la société française et recevoir les approbations du gouvernement indien, selon les informations du Wall Street Journal. La marque française n'a pas confirmé les informations.

Peugeot veut profiter de l'envolée de la demande domestique indienne pour les véhicules particuliers sur un marché qu'il a quitté en 1997, en sortant d'un partenariat avec un acteur local du secteur.

De son côté, son concurrent Renault a déjà annoncé son intention de vendre dès l'année prochaine en Inde des voitures qui seront produites dans une usine en construction à Chennai, dans le sud du pays. Mais la compétition locale est déjà en marche. Le groupe Tata, premier constructeur automobile indien, est en pleine expansion et vient d'annoncer un investissement de 1,7 milliard d'euros sur les trois prochaines années pour moderniser son appareil de production.

 

Julie Desné, Le Figaro, le 7 juillet 2010.