Blue Flower

 Illustration - Le Premier ministre pakistanais, Imran Khan, lors d'un Sommet sur les réfugiés à Islamabad, le 17 février 2020.

Aamir QURESHI / AFPIllustration - Le Premier ministre pakistanais, Imran Khan, lors d'un Sommet sur les réfugiés à Islamabad, le 17 février 2020.

 

"Les provocations délibérées et les incitations à la haine doivent être universellement interdites"

Le Premier ministre pakistanais, Imran Khan, a appelé vendredi devant l'Assemblée générale de l'ONU à lutter contre l'islamophobie, critiquant au passage l'hebdomadaire français Charlie Hebdo, dans un discours enregistré il y a plusieurs jours et sans lien apparent avec l'attaque commise à Paris vendredi.

Des "tendances ont accentué l'islamophobie" et "les Musulmans continuent d'être ciblés en toute impunité dans de nombreux pays", a-t-il dénoncé.

Des "incidents en Europe, y compris la nouvelle publication de croquis blasphématoires de Charlie Hebdo en sont des exemples récents", a ajouté Imran Khan, en estimant "que les provocations délibérées et les incitations à la haine et à la violence doivent être universellement interdites".

"Cette assemblée devrait déclarer une journée internationale pour lutter contre l'islamophobie et construire une coalition pour lutter contre le fléau", a aussi dit le Premier ministre pakistanais.

Début septembre, une centaine de manifestants avaient protesté à Muzaffarabad, capitale du Cachemire, contre Charlie Hebdosuite à la republication des caricatures du prophète Mahomet en Une de l'hebdomadaire.

AFP, in i24News.tv le 26 septembre 2020.