Blue Flower

 

Donald Trump et le premier ministre indien Narendra Modi en septembre 2019.
 PHOTO SAUL LOEB, AFP

 

(Ahmedabad) Plus de 100 000 personnes sont attendues dans un stade d’Ahmedabad pour une réunion conjointe de Donald Trump et du premier ministre indien Narendra Modi durant la visite du président américain en Inde fin février, ont indiqué mercredi les autorités locales.

 

Les responsables du Gujarat, État de l’ouest de l’Inde dont est originaire Narendra Modi, poussent les feux pour achever la construction du stade de cricket Sardar Patel avant la venue du milliardaire américain dans le pays d’Asie du Sud les 24 et 25 février.

Ce stade de cricket, d’une capacité de 110 000 places, sera le plus grand du monde une fois ouvert, surpassant les 100 000 sièges du Melbourne Cricket Ground.

Le bain de foule des deux dirigeants dans le stade sera intitulé « Kem Chho Trump » (« Comment ça va Trump ? » en gujarati), réplique indienne d’une grande réunion similaire entre les deux hommes aux États-Unis, « Howdy Modi », organisée à Houston (Texas) en septembre dernier.

Le nationaliste hindou Narendra Modi est coutumier d’accueillir des hôtes étrangers de marque au Gujarat, région riche qu’il gouvernait jusqu’à son accession à la tête de l’Inde en 2014.

Le président chinois Xi Jinping s’y est ainsi rendu en 2014, une visite suivie par celles du Japonais Shinzo Abe, de l’Israélien Benyamin Nétanyahou, et de Ban Ki-moon, alors secrétaire général des Nations unies.

Au cours de son voyage en Inde, son premier depuis son arrivée à la Maison-Blanche en 2017, Donald Trump se rendra également à New Delhi.

 

AFP, La Presse.ca (Canada) le 12 février 2020.