Blue Flower

Du piment contre le terrorisme


De Guwahati

Les militaires possèdent une nouvelle arme pour lutter contre le terrorisme : le piment le plus fort au monde. Après plusieurs essais, l’armée [indienne] a décidé d’utiliser le piment fantôme, ou “bhut jolokia” – un piment de la taille du pouce – pour en faire des grenades lacrymogènes destinées à immobiliser les suspects. Le bhut jolokia a été officiellement inscrit au Livre Guinness des records en 2007 comme le piment le plus piquant au monde. Il contient plus de 1 million d’unités sur l’échelle de Scoville, qui permet de mesurer l’intensité d’un piment [à titre d’exemple, le Tabasco n’en contient que 5 000]. “Après plusieurs essais, la grenade-piment a été jugée propre à l’usage – un fait que sont venus confirmer les scientifiques de l’Organisation de défense pour la recherche et le développement [DRDO, organisme chargé des recherches militaires]”, a indiqué le colonel R. Kalia, porte-parole de la défense indienne. “Cette arme non toxique a toutes les chances d’être efficace : son odeur piquante permettra de faire suffoquer les terroristes”, a ajouté R.B. Srivastava, directeur du département des sciences de la vie au quartier général de la DRDO à New Delhi.

Deccan Herald, Bangalore, , in Courrier international du 27 mai 2010.