Blue Flower

 

https://avecdn.akamaized.net/Assets/Images_Upload/Actu24/2019/08/12/7c1014c4-bcf7-11e9-a074-b4d40ec844eb_web__scale_0.0947856_0.0947856.jpg?maxheight=662&maxwidth=925&scale=both

Environ 288.000 personnes dans les régions les plus touchées par les inondations dans l’État du Kerala ont été évacuées vers des camps de secours. AFP

 

L’État du Kerala est particulièrement touché: au moins 184 personnes sont mortes en Inde dans les inondations provoquées par la mousson et environ un million de personnes ont été évacuées.

Au moins 184 personnes sont mortes en Inde dans les inondations provoquées par la mousson et environ un million de personnes ont été évacuées, selon un nouveau bilan des autorités ce lundi.

L’État du Kerala, région touristique du sud de l’Inde, est pour la deuxième année consécutive la zone du pays la plus durement touchée par les intempéries, ce qui a conduit la semaine dernière à fermer durant trois jours l’aéroport international de Kochi. «Au moins 76 personnes sont mortes, 58 sont portées disparues et 32 autres ont été blessées», a déclaré à l’AFP Pramod Kumar, un porte-parole de la police du Kerala.

Environ 288.000 personnes dans les régions les plus touchées par les inondations dans cet État ont été évacuées vers des camps de secours. Dans l’État voisin du Karnataka, où les inondations ont été plus importantes que ces dernières années, le bilan provisoire s’élève à 42 morts. «Nous avons évacué plus de 580.000 personnes», a déclaré à l’AFP un responsable du gouvernement du Karnataka.

De nombreuses autoroutes et routes de ces régions ont été endommagées ou coupées par les inondations. Des équipes de secours d’urgence, des soldats de la Marine et de l’Armée de l’Air ont contribué aux opérations de secours. Au moins 66 personnes ont perdu la vie dans les États du Maharashtra et du Gujarat (ouest) et des dizaines de milliers d’autres ont été déplacées vers des camps de secours, selon les médias indiens.

Chaque année, les pluies de mousson sont attendues pour refaire le plein des réserves en eau mais elles coûtent aussi la vie à des centaines de personnes. L’an dernier dans le Kerala, 450 personnes avaient trouvé la mort dans les pires inondations depuis près d’un siècle.

L’Avenir.net (Belgique) le 12 août 2019.