Blue Flower

 

 

 

Annoncée depuis plusieurs semaines, l'évolution du visa électronique indien est effective depuis aujourd'hui.

 

 

 

 

 

L'e-Visa 2.0 débarque! - @Pexels

L'e-Visa 2.0 débarque! - @Pexels

 

 

 

Le visa papier collé dans le passeport a du soucis à se faire...

En effet, le visa électronique indien devient, dès aujourd'hui, plus ouvert suite à une nouvelle évolution attendue par de nombreux voyageurs et devient un sérieux concurrent du visa classique malgré ses restrictions de visites des zones protégées du pays, tel que le Sikkim.

 

 

 

Il y a quelques semaines, l'Ambassade d'Inde en Nouvelle-Zélande annonçait une évolution à venir concernant l'e-Visa puis, le 15 Février dernier, le gouvernement indien officialisait cette prochaine libéralisation de son e-Visa afin de le rendre plus convivial pour les touristes et voyageurs d'affaires.

Le site officiel de demande de visa électronique confirme donc aujourd'hui que toutes les prochaines demandes d'e-Visa pourront maintenant bénéficier des nouveaux atouts de ce visa en ligne à succès.

Présentation de ces évolutions.

 

 

 

Validité de l'e-Visa

 

Initialement valable 60 jours pour effectuer une potentielle seconde entrée en Inde, la validité de l'e-Tourist Visa et l'e-Business Visa passe à 1 an. Il ne peut cependant être réclamé plus de 120 jours avant le départ.

 

 

 

Durée de séjour

 

Inde: L'e-Visa évolue

 

L'e-Tourist Visa permettait un séjour maximal, non-prolongeable, de 60 jours en Inde, dorénavant, la durée de séjour autorisée est de 90 jours (à l'exception des ressortissants américains, britanniques, canadiens et japonais qui, eux, bénéficient d'un séjour de 180 jours).

L'e-Business Visa permettait initialement un séjour de 60 jours. Toutes les nationalités éligibles à l'e-Visa d'affaires se verront maintenant bénéficier d'une durée de séjour de 180 jours, sans enregistrement nécessaire auprès du FRRO/FRO de la région jusqu'à 180 jours.

 

 

 

Nombre d'entrées

 

Autorisant jusque là son titulaire à faire deux entrées en Inde, dans les 60 jours suivants sa première entrée, le visa électronique touristique et d'affaires permet maintenant d'effectuer plusieurs entrées (sans limite).

 

 

 

Nombre de demande annuelle

 

Ne pouvant, à l'origine, être sollicité que trois fois par année calendaire, l'e-Visa indien peut à présent être réclamé autant de fois que souhaité.

 

 

 

Ajout de deux aéroports

 

Les aéroports de Bhubaneswar et de Port Blair sont officiellement ajoutés à la liste des points d'entrée éligibles avec un visa électronique, portant ainsi à 28 le nombre de ports aériens sélectionnables.

 

 

 

Autres évolutions

 

Les titulaires d'e-Visas sont autorisés à entrer en Inde avec un autre passeport que celui renseigné lors de la demande en ligne et approuvé sur le visa électronique. Lors de l'arrivée, les deux passeports (ancien et actuel) seront à présentés aux autorités de l'immigration.

Les voyageurs tombants malades pendant leur séjour en Inde pourront désormais bénéficier d'un traitement médical sans avoir à convertir leur visa (touristique ou autres) en visa médical, afin de permettre une prise en charge optimisée des urgences médicales ou soudaines.

Les voyageurs ressortissants de Corée du Sud pourront obtenir leur visa à l'arrivée.

 

 

 

Et son prix ?

 

Malheureusement, pas de révision de ce côté là... Le prix du visa électronique indien reste fixé à 80US$ pour une majorité des nationalités, notamment pour les voyageurs français, et, dixit les autorités locales il y a quelques semaines, une telle modification ne devrait pas être envisagée avant la fin des prochaines élections générales prévue le 23 Mai 2019...

 

L'e-Visa indien est accessible aux voyageurs ressortissants de 166 pays***, dont la France, et permet d'arriver en Inde depuis 28 aéroports* et 5 ports maritimes**. Pour les citoyens français, le coût du e-Visa est de 80 US$ (environ 70,00€ hors frais bancaires additionnels de 2,5% selon le moyen de paiement choisi).

 

* Aéroports éligiblesAhmedabad, Amritsar, Bagdogra, Bengaluru, Bhubaneswar, Calicut, Chennai, Chandigarh, Cochin, Coimbatore, Delhi, Gaya, Goa, Guwahati, Hyderabad, Jaipur, Kolkata, Lucknow, Madurai, Mangalore, Mumbai, Nagpur, Port Blair, Pune, Tiruchirapalli, Trivandrum, Varanasi et Vishakhapatnam

 

** Ports maritimes éligiblesCochin, Goa, Mangalore, Mumbai et Chennai *** Nationalités éligiblesAfrique du Sud, Albanie, Allemagne, Andorre, Angola, Anguilla, Antigua-et-Barbuda, Argentine, Arménie, Aruba, Australie, Autriche, Azerbaïdjan, Bahamas, Barbade, Belgique, Belize, Bolivie, Bosnie-Herzégovine, Botswana, Brésil, Brunei, Bulgarie, Burundi, Cambodge, Cameroun, Canada, Cap-Vert, îles Caïman, Chili, Chine, Chine – SAR Hongkong, Chine – SAR Macao, Colombie, Comores, Îles Cook, Corée du Sud, Costa Rica, Côte d’Ivoire, Croatie, Cuba, Chypre, Danemark, Djibouti, Dominique, République dominicaine, Emirats Arabes Unis, Équateur, Érythrée, Espagne, Estonie, Etats-Unis, Fidji, Finlande, France, Gabon, Gambie, Ghana, Grèce, Grenade, Guatemala, Guinée, Guyana, Haïti, Honduras , Hongrie, Islande, Indonésie, Iran, Irlande, Israël, Italie, Jamaïque, Japon, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Kiribati, Kirghizistan, Laos, Lettonie, Lesotho, Liberia, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Macédoine, Madagascar, Malawi, Malaisie, Mali, Malte, Îles Marshall, Maurice, Mexique, Micronésie, Moldavie, Monaco, Mongolie, Monténégro, Montserrat, Mozambique, Myanmar, Namibie, Nauru, Nouvelle-Zélande, Nicaragua, Niger, île Nioué, Norvège, Oman, Ouganda, Ouzbékistan, Palaos, Palestine, Panama, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Paraguay, Pays-Bas, Pérou, Philippines, Pologne, Portugal, Qatar, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Russie, Rwanda, Saint-Christophe-et-Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les Grenadines, Salvador, Samoa, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Seychelles, Sierra Leone, Singapour, Slovaquie, Slovénie, Îles Salomon, Sri Lanka, Suriname, Swaziland, Suède, Suisse, Taiwan, Tadjikistan, Tanzanie, Thaïlande, Timor oriental, Tonga, Trinité-et-Tobago, Îles Turks et Caïques, Tuvalu, Uruguay, Vanuatu, Vatican-Saint-Siège, Venezuela, Vietnam, Zambie et Zimbabwe.

 

 

 

Rédigé par Action-Visas, TourMag.com le 18 mars 2019