Blue Flower

 

 

 


Le milliardaire indien veut se faufiler dans la brèche ouverte par le gouvernement contre Amazon et Walmart (Photo : AFP).

 

Le milliardaire indien veut se faufiler dans la brèche ouverte par le gouvernement contre Amazon et Walmart (Photo : AFP).

 

 

L’homme le plus riche d’Asie, l’Indien Mukesh Ambani a annoncé vendredi les grandes lignes d’une plateforme de vente en ligne qui fera de son conglomérat Reliance un rival de taille face à Amazon et Walmart dans le marché indien florissant de l’e-commerce.

 

Mukesh Ambani, président de Reliance Industries, a indiqué que ses filiales de télécoms et de chaînes de supermarchés ont l’intention d’étendre leur activité à l’Etat de Gujarat, dans l’ouest de l’Inde, avant de conquérir le reste du terriroire.

 

Ces deux unités « Jio et Reliance Retail vont lancer une nouvelle plateforme unique pour soutenir et enrichir leurs petits vendeurs et commerçants à Gujarat dont le nombre dépasse un million », a indiqué Mukesh Ambani à une conférence en présence du Premier ministre Narendra Modi. Mukesh Ambani, 61 ans, a distillé au compte-gouttes au cours des derniers mois les détails de son plan de vente en ligne, qui a été surveillé de près par les géants américains Amazon et Walmart.

 

Dominant dans les télécoms

 

Reliance Industries a bouleversé le marché indien des télécoms en septembre 2016 quand il a lancé son réseau de 4G, Reliance Jio, avec des communications vocales gratuites à vie et à des tarifs moins chers pour les usagers. Le lancement de la 4G a pénalisé les profits des autres opérateurs de téléphonie mobile et entraîné une consolidation du secteur parmi les concurrents de Reliance.

 

Amazon et le leader indien de la vente en ligne Flipkart, racheté l’an dernier par Walmart pour le montant de 16 milliards de dollars, ont mené une politique agressive pour gagner de plus grandes parts d’un marché indien en forte croissance. Ils ont en route essuyé des pertes énormes mais selon les analystes, l’arrivée de Reliance dans la vente en ligne va rendre encore plus dur leurs efforts de conquête du marché. Les ventes en ligne en Inde devraient tripler d’ici 2022, dépassant le seuil de 100 milliards de dollars, selon une récente étude faite par les cabinets NASSCOM et PricewaterhouseCoopers. Cette hausse est alimentée par une plus forte utilisation du smartphone dans le pays, grâce au succès de Jio et sur fond d’émergence d’une classe moyenne ayant des revenus plus confortables.

 

AFP,in Le Quotidien.lu in le 18 janvier 2019.