Blue Flower

 

 

 

 

Suite à des rumeurs datant du mois d'avril 2017 selon lesquelles WhatsApp se préparerait à devenir une plateforme de paiement en Inde, un article du FactorDaily affirme que les ingénieurs de Facebook seraient en train de tester cette nouvelle fonctionnalité dans leur application de messagerie.

 

WhatsApp compte plus de 200 millions d'utilisateurs en Inde, et cette base de clients pourrait rapporter gros au service de messagerie détenu par Facebook. La compagnie serait donc en pourparlers avec les autorités indiennes, pour lancer un service de paiement de particulier à particulier à travers leur mobile multifonction Android ou iPhone.

 

WhatsApp doit auparavant obtenir l'accès à la Unified Payments Interface (UPI) indienne, une accréditation permettant d'effectuer des virements entre banque sans frais. La concurrence est déjà rude en Inde sur le marché du paiement P2P, puisque même Google y est implanté (sous le nom de Tez), et c'est sans compter la nombreuse concurrence locale (Paytm possède 280 millions d'utilisateurs par exemple).

 

Au-delà de l'énorme infrastructure nécessaire pour une telle entreprise, le cryptage des conversations sur WhatsApp, l'un de leurs arguments massues en ce qui concerne la sécurité des données, empêcherait théoriquement l'autorité indienne de régulation des banques d'examiner les transactions effectuées sur le service. Si WhatsApp passe cet écueil "administratif", la compagnie devra ensuite convaincre les marchands et les professionnels d'accepter ce genre de paiements.

 

Tom’s Guide.fdr, le 19 janvier 2018.   Source: The Next Web