Blue Flower

Pas de quota de femmes au Parlement


Il faudra encore attendre pour réellement parler, à l'instar du Times of India, d'une "journée historique" pour les femmes indiennes. Le 8 mars, la chambre haute du Parlement devait examiner un projet de loi visant à accorder aux femmes un tiers des sièges au Parlement et dans les assemblées législatives des Etats fédérés. Dénonçant une loi qui favorise les intérêts des castes dominantes, le Samajwadi Party (Parti socialiste) et le Rashtriya Janata Dal (Parti national du peuple) se sont désolidarisés de la coalition au pouvoir et ont forcé l'interruption des débats. Une réunion rassemblant les diverses formations politiques sera convoquée mardi 9 mars par le Premier ministre Manmohan Singh afin d'atteindre le consensus politique sur un projet de loi qui a été déposé pour la première fois en 1996. Mais, pour l'Hindustan Times, la stratégie n'est pas la bonne. "Puisque plusieurs partis politiques, dont des alliés du Congrès, s'opposent à la loi, il aurait fallu la faire passer à la fin du vote du budget la semaine dernière, lorsque celui-ci a été approuvé par le Parlement", regrette le quotidien de New Delhi.

Dépêche d'agence, in Aujourd'hui l'Inde, le 8 mars 2010