Imprimer
Catégorie : Actualité du C.I.D.I.F

L'Inde investit 1,35 milliard de dollars dans le gaz en Birmanie

 

L'Inde va investir 1,35 milliard de dollars dans des projets de gaz en Birmanie, ont annoncé mercredi les deux gouvernements, dont les relations sont en amélioration constante depuis quelques années.

Le groupe indien Oil and Natural Gas Corp. (ONGC) et la Gas Authority of India Ltd (GAIL) vont à elles deux investir 1,1 milliard pour pouvoir exploiter deux blocs de gaz, ainsi que 250 millions de dollars dans un gazoduc construit par la Chine, a indiqué le ministère de l'énergie indien. Le second investissement permet à l'Inde d'acquérir 12,5 % des parts d'un gazoduc que le premier producteur de pétrole chinois, China National Petroleum Corp., a commencé de construire l'an passé. La production doit commencer en 2013.

ONGC dépensera 167,8 millions de dollars et GAIL 83,8 millions dans ce pipeline de 771 kilomètres qui reliera l'île birmane de Maday, dans l'océan Indien, à Ruili, dans le Yunnan (sud de la Chine). Les deux gisements reliés par ce pipeline sont conjointement exploités par ONGC, GAIL et les groupes sud-coréens Daewoo et Korea Gas Corp.

La Birmanie est soumise à des sanctions économiques sévères de la part des Etats-Unis et de l'Union européenne, qui lui reprochent ses violations des droits de l'homme et le maintien en détention de l'opposante Aung San Suu Kyi. L'efficacité de ces mesures est cependant très atténuée par les investissements réguliers des voisins de la Birmanie, au premier rang desquels la Chine, la Thaïlande et l'Inde, qui s'intéressent de près à ses ressources naturelles.