Blue Flower

 

Inde: 17 policiers tués dans une attaque attribuée aux maoïstes



De présumés rebelles maoïstes armés ont tué lundi 17 policiers et blessé plus d'une vingtaine d'autres lors d'une attaque spectaculaire à bord de motocyclettes contre un campement des forces de sécurité dans l'est de l'Inde, a annoncé la police indienne.
 
 

Douze policiers ont été tués par balle et cinq brûlés vifs dans un incendie provoqué par l'explosion d'une mine dans leur campement, a déclaré l'inspecteur général de police de l'Etat du Bengale-Occidental, Surojit Purokayastha. Deux guérilleros maoïstes ont aussi trouvé la mort dans l'attaque de lundi, survenue dans le district de Midnapore, dans l'Etat du Bengale-Occidental, à la suite d'une fusillade avec les forces de l'ordre. Quatre ou cinq rebelles ont été blessés, a-t-il ajouté.

L'inspecteur général a ajouté que "plus d'une vingtaine" de membres des forces de sécurité avaient été blessés, certains grièvement, au cours du raid qui a duré une heure. Environ 20 Maoïstes ont attaqué le campement, selon Surojit Purokayastha.

"L'attaque a été menée pour protester contre la répression contre les rebelles maoïstes dans le district", a déclaré le responsable policier, précisant qu'une centaine de policiers et de membres des forces de l'ordre étaient présents sur la base lors du raid.

Dimanche, la police avait arrêté 10 rebelles à Midnapore à la suite d'une fusillade avec des soldats, a ajouté le responsable. Les forces de l'ordre indiennes ont lancé une offensive dans plusieurs Etats pour déloger les rebelles de leurs bastions, a souligné la télévision indienne.

 

La Libre Belgique.be, mis en ligne le 15/02/2010